Home News Ça balance pas mal

Ronald Rael & Virginia San Fratello

© Ronald Rael & Virginia San Fratello

Face à la division, encourager le dialogue : telle était l’idée de Ronald Rael et de sa femme, Virginia San Fratello. Durant l’été 2019 (comme LM s’en faisait alors l’écho) ce couple de professeurs californiens avait installé des balançoires à bascule roses entre le Mexique et les États-Unis. Celles-ci furent disposées en équilibre à travers les barrières délimitant cette frontière entre Anapra (à l’ouest de la tristement célèbre Ciudad Juarez) et le Nouveau Mexique, permettant ainsi aux enfants des deux pays de s’amuser ensemble. Joli symbole : à l’heure où l’infâme Donald quitte enfin la Maison Blanche, cette invention vient de remporter le prix du Design, organisé chaque année par le Musée du Design de Londres. « Il est de plus en plus clair, au regard des événements récents dans notre pays, qu’il ne faut plus construire des murs mais plutôt des ponts », a déclaré Virginia San Fratello au Guardian. Et son mari d’ajouter : « les murs n’empêchent pas les gens d’entrer dans notre Capitole, ni le virus de se déplacer… ». Pas mieux.

Articles similaires
(c) Pierre et Gilles