Home News Rêve party

Ted Chin

(c) Ted Chin

Dans le monde revu et corrigé par Ted Chin, il n’est pas rare d’apercevoir des baleines de glace ou des bancs de méduses dans les cieux. Il est aussi possible d’effacer les nuages avec une raclette ou, plus inquiétant, de subir les assauts de gigantesques poulpes – tandis que vous voguiez tranquillement dans votre maison flottante. En somme, il n’est pas interdit de rêver. Cet artiste digital installé à San Francisco se distingue par un sens de la composition empruntant aux contes enfantins comme à l’esthétique fantasy, et fourmillant de détails. Admirateur de Man Ray, Dalí ou Magritte, ce virtuose de Photoshop travaille à partir d’images dénichées sur le web ou de ses propres photographies, traduisant avec une indéniable poésie ses craintes ou émerveillements. « Lorsque j’étais étudiant, je ne pouvais pas voyager comme je le voulais, raconte l’Américain. J’ai toujours souhaité parcourir le monde, expérimenter de nouvelles choses et surtout raconter des histoires ». Une belle revanche, n’est-ce pas ?

Articles similaires
(c) Pierre et Gilles