Home Best of Chroniques Bicep

Isles

(Ninja Tune)

Biberonnés à Dave Clarke et Underground Resistance, Laurent Garnier ou Aphex Twin, Matt McBriar et Andy Ferguson furent d’abord des passeurs, via leur blog FeelMyBicep fondé en 2008. Après avoir déterré quelques pépites italo disco, funk et bien sûr house, les Nord- Irlandais jouaient les gros bras au Shine, club techno de référence à Belfast. En 2017, un premier LP confirmait que Bicep était l’une des plus belles choses arrivées à l’electro britannique. Depuis ? À part un remix d’Opal signé Four Tet, on n’avait guère de nouvelles de nos musclés. Pour cause, ils s’attelaient au toujours-difficile-deuxième-album, à Londres où ils vivent désormais. Deux ans de travail auront été nécessaires pour extraire 10 titres parmi 150 démos. Le résultat est à la hauteur de l’attente suscitée. Isles s’annonce plus réfléchi, traduisant le paradoxe propre à leur île, écartelée entre l’isolement et l’ouverture, l’introspection et la joie. Le duo mêle ainsi UK garage (une de leurs signatures) et r’n’b (Saku), chants malawiens et percussions minimalistes des raves d’antan (Apricots), techno et spleen (Atlas, Hawk). Bref, il remue le corps comme l’esprit – histoire de se regonfler à bloc.

Julien Damien
Articles similaires