Home News Esprit des lumières

Reuben Wu

(c) Reuben Wu

Ces paysages lunaires en clair-obscur, plaines bleutées ou montagnes rouges semblent provenir tout droit d’une autre planète. C’est pourtant bien sur notre bonne vieille Terre que Reuben Wu a posé son trépied. En l’occurrence au sein de la Monument Valley à la frontière entre l’Arizona et l’Utah (la série Lux Noctis) et en Bolivie (Field of Infinity). Pour obtenir ce résultat fantasmagorique, ce photographe installé à Chicago a mis au point une technique très particulière. Une fois la nuit tombée, il éclaire ces sublimes panoramas avec une puissante lampe à LED, manipulée par un assistant ou embarquée sur un drone – comme un astre délivrant une lumière artificielle.

Plus fort : l’artiste dessine également dans le ciel diverses figures géométriques incandescentes (cercles parfaits, lignes droites ou rectangles), toujours à l’aide de drones, en usant de temps de pose très longs depuis le sol ou les airs. « L’idée d’introduire ma propre touche dans un paysage m’est venue à Trona Pinnacles (ndlr : en Californie) en 2014, quand un camion a explosé, éclairant inopinément le décor d’une manière inattendue, explique Reuben. Plutôt que de compter sur le soleil pour illuminer mes images je l’allume donc moi-même, comme dans un studio ». Brillant, n’est-ce pas ?

Articles similaires
(c) Teddy Rousselot