Home Best of Chroniques Sufjan Stevens

The Ascension

(Asthmatic Kitty/Modulor)

Dans la discographie de Sufjan Stevens, The Ascension a la lourde tâche de succéder à Carrie and Lowell, son chef-d’œuvre de folk intime. En marge de ses albums solo, le prodige indie a multiplié les projets plus expérimentaux, et le pharaonique Age of Adz opérait la synthèse de ses facettes. Ce nouveau chapitre “officiel” se débarrasse de tout arrangement organique, pour servir un propos remonté contre l’Amérique de Trump. Sufjan s’arme de ses seules machines pour dire sa colère et surtout son spleen. On pense au virage opéré par Radiohead en son temps avec Kid A – en moins spectaculaire mais en plus profond. Si les premières écoutes engourdissent, on y discerne progressivement une pop-soul synthétique dans la veine du Blond de Frank Ocean. Un grand disque cafardeux.

Rémi Boiteux
Articles similaires