Home Exposition Giacometti & Warhol

Double impact

TITRE : Marilyn
DESCRIPTION : 1967. Portfolio de dix sérigraphies sur papier. H. 91,4, l. 91,4 cm (chaque). Collection privée
COPYRIGHT : © Belgaimage/Bridgeman Images © The Andy Warhol Foundation for the Visual Arts, Inc. / Licensed by SABAM/ ARS, Belgium 2020

Deux artistes mythiques du XXe siècle pour le prix d’un déplacement à Liège. Tentant, n’est-ce pas ? La Cité ardente a plus d’un charme dans son sac et compte deux jolis musées : la Cité Miroir et la Boverie. Le premier consacre une grande exposition monographique à Giacometti, le second se penche sur le cas Warhol…

© photo Emmy Andriesse © Succession Alberto Giacometti /SABAM 2020

© photo Emmy Andriesse © Succession Alberto Giacometti /SABAM 2020

Alberto Giacometti – L’Humanité absolue

Silhouettes filiformes, têtes minuscules… Le style est bien connu. Giacometti aura passé sa vie à tenter de représenter l’humanité dans toute sa vérité (fragile, mais debout). Pour cela, le génie suisse usait souvent des mêmes modèles : son frère Diego, dont on admire ici les bustes, et sa femme Annette, devenant autant de statues allongées. Riche de 35 œuvres en bronze prêtées par la Fondation Giacometti, cette exposition présente aussi quelques lithographies. Plus rare, elle témoigne de son amitié avec Sartre, née en 1940 sous l’impulsion de Simone de Beauvoir, dont on découvre ici un étonnant portrait sculpté.

>> Liège, jusqu’au 17.01.2021, Cité Miroir lun > ven : 9h-18h • sam & dim : 10h-18h 10>5€ (gratuit -6 ans), www.citemiroir.be


 

Andy in American Flag © Christopher Makos © SABAM/ ARS, Belgium 2020

Andy in American Flag © Christopher Makos © SABAM/ ARS, Belgium 2020

Warhol – The American Dream Factory

C’est vrai : à l’instar de Picasso, l’œuvre de Warhol est régulièrement revisitée – on se souvient des expositions du BAM de Mons ou du Grand Palais à Paris. Mais que voulez-vous, « la notoriété, c’est comme de manger des cacahuètes : quand on commence, on ne peut plus s’arrêter », pour citer le maître du pop art. Alors, ne nous privons pas ! De ses débuts à Pittsburgh comme illustrateur jusqu’au bouillonnement de sa Factory, ce parcours alimenté par des prêts du monde entier (les Campbell’s Soup Cans, les portraits de Monroe) retrace la naissance d’un style indémodable, et même devenu une marque – ô ironie !

>> Liège, jusqu’au 28.02.2021, La Boverie mar > ven : 9h30-18h • sam & dim : 10h-18h, 17>6€ (gratuit -6 ans), laboverie.com

J.D.
Informations
Liège, La Boverie
02.10.2020>28.02.2021mar > ven : 9h30-18h • sam & dim : 10h-18h, 17>6€ (gratuit -6 ans)
Liège, Cité Miroir
17.10.2020>17.01.2021lun > ven : 9h-18h • sam & dim : 10h-18h, 10>5€ (gratuit -6 ans)
Articles similaires
Dix de der © Didier Comès / Casterman