Home Best of Chroniques Derf Backderf

Kent State. Quatre morts dans l’Ohio

(Çà et Là)

Mai 1970. À peine élu président d’une Amérique embourbée au Vietnam, Nixon étend le conflit au Cambodge. Opposés à la guerre, les étudiants donnent de la voix. Comme ailleurs, une manifestation éclate sur le campus de Kent State, dans l’Ohio, effrayant une classe moyenne et un Etat paranos face à la menace communiste. Le gouverneur envoie la Garde nationale pour “mater” la contestation. Bilan : quatre jeunes gens sont tués… Peu connue de ce côté-ci de l’Atlantique, cette histoire est racontée dans le détail par Derf Backderf. Scrupuleusement documentée, son enquête dessinée donne corps aux témoignages des victimes, militaires, responsables politiques ou universitaires. Révélé en 2012 avec Mon ami Dahmer, l’Américain retrace de son trait rond en noir et blanc caractéristique les événements (quasiment heure par heure) ayant conduit à l’impensable massacre – mais « salutaire pour tous les extrémistes » lancera “Richard la crapule”. Au moment où le maintien de l’ordre pose question dans le pays de Trump (la répression de Black Lives Matter) ou même en France (celle des gilets jaunes), ce récit nous rappelle que l’Histoire, si elle ne repasse pas les plats, reste féconde de leçons.

Julien Damien

288 p., 24 €.

Articles similaires
Snail World © Aleia Murawski and Sam Copeland / Ed. Broccoli