Home Musique Sébastien Tellier

Retour à l'anormal

© Valentine Reinhardt

Poil hirsute et regard bleu azur planqué derrière des lunettes de soleil XXL, Sébastien Tellier traîne ses guêtres dans la pop hexagonale depuis l’an 2000 et un single immortel, La Ritournelle. Il fut également, à l’instar d’Arno, Brigitte Fontaine ou Philippe Katerine, bon client de talk-shows qui se fichent de l’œuvre de l’invité, mais s’amusent bien de son caractère lunaire (souvenez-vous de la promo de My God Is Blue, 2012…). Heureusement il en est revenu, pour se consacrer pleinement à ses disques. Lesquels forment un ensemble inégal, souvent dans l’air du temps, mais pas toujours convaincants. Si certains sont en pâmoison devant Sexuality (2008), votre serviteur lui préfère sa participation à la BO de Steak (Quentin Dupieux, 2007) et surtout Confection (2013), hommage assumé à François de Roubaix. Domesticated (2020) ne se laisse pas apprivoiser facilement. Vocoder à tous les étages, sons électroniques en pagaille, ce neuvième LP évoque la vie quotidienne et “normale”, mais ne fait toujours pas tomber le masque – parfaitement raccord avec l’époque, donc.

Thibaut Allemand
Concert(s)
Sébastien Tellier + Catastrophe (Les Nuits) REPORTE
Bruxelles, Botanique

Site internet : http://www.botanique.be

29.09.2020 à 20h0033,50>26,50€
Articles similaires
© Goledzinowski