Home News Capitaine Fracasse

Henk Verhoeff

Crédit : Henk Verhoeff

Henk Verhoeff a dû passer trop de temps à Toonville. Les meubles façonnés par ce Néo-Zélandais semblent directement sortis d’un dessin-animé. Ils affichent tous des courbes arrondies, des lignes exagérément bancales et d’immenses fissures ou trous béants, comme les stigmates d’une course-poursuite qui aurait dégénéré. Au-delà de leur aspect furieusement déjanté, ces commodes ou armoires sont parfaitement fonctionnelles – et même idéales pour ranger ses gants blancs à quatre doigts.

Crédit : Henk Verhoeff

Crédit : Henk Verhoeff

Essentiellement constituée de pin néo-zélandais recyclé, chaque pièce nécessite entre 80 et 100 heures de travail. Bizarrement, notre homme assure ne pas s’inspirer des cartoons. Ses créations seraient uniquement le fruit de son « cerveau tordu », assure le retraité, qui a exercé durant 53 ans la profession de menuisier à Auckland. « J’aime fabriquer du mobilier étrange, des choses que vous ne trouverez pas dans un magasin », dit-il simplement. Hélas, n’escomptez pas refaire votre déco tout de suite avec ces meubles fantaisistes. « Je les ai créés par pure passion, sans intention de les vendre, jure l’artiste. Mais quand il n’y aura plus assez de place chez moi, j’organiserai peut-être une ou deux enchères sur eBay…». That’s All Folks !

Articles similaires

(c) Aerosol Kings