Home News Ai Weiwei

Justicier masqué

©Studio Ai Weiwei

C’est entendu, le masque est devenu un accessoire incontournable, sans doute pour longtemps, alors autant bien le choisir. En l’occurrence, ces pièces signées Ai Weiwei ne manquent pas de cachet. On y reconnaît quelques motifs ayant bâti sa légende, tel ce joli doigt d’honneur issu de la série Study of Perspective, mais aussi ses fameuses menottes ou ses crabes. En somme, les dessins illustrent des thèmes chers au Chinois, comme la liberté d’expression, la surveillance, la persécution ou la résistance.

©Studio Ai Weiwei

©Studio Ai Weiwei

Chacune de ces créations a été sérigraphiée par l’artiste lui-même dans son studio à Berlin, où il vit (notre homme étant en “délicatesse” avec le régime de Pékin). Elles sont vendues jusqu’au 27 juin sur le site eBay for Charity pour des sommes allant d’une quarantaine d’euros l’unité à plus de 1300 euros pour un lot de 20. L’intégralité des bénéfices sera reversée à trois associations caritatives : Human Rights Watch, Refugees International et Médecins sans frontières. « Chaque action individuelle s’avère puissante lorsqu’elle sert une réponse sociale, commente Ai Weiwei dans un communiqué. Une société d’individus choisissant de supporter un masque volontairement peut défier n’importe quelle autorité. Aucun acte n’est dépourvu de pouvoir ». Ou comment un geste sanitaire devient dissident – que voulez-vous, on ne se refait pas.

Articles similaires
(c) Aerosol Kings

(c) Octavia Chic