Home News Sous cloche

Plex’Eat

Le Covid-19 n’en finit plus d’inspirer les designers. A l’heure où les bars et restaurants rouvrent leurs portes, observant tant bien que mal la sacro-sainte “distanciation sociale”, le Normand Christophe Gernigon dévoile son concept de cloches suspendues au plafond. Conçue en Plexiglas, baptisée Plex’Eat et vendue 160 euros l’unité, cette barrière de protection transparente ressemble, au choix, à une alcôve ou à un vieux casque sèche-cheveux. « Pendant la période de confinement, j’ai réfléchi à une solution qui ne donne pas l’impression d’être dans un parloir, je n’avais pas envie d’aller au restaurant comme ça », raconte le créateur au quotidien Ouest-France.

Comment ça marche ? « Le disque est suspendu, et l’on y fixe grâce à des boutons-pressions une visière qui entoure le client ». Ces cloches seraient « lavables facilement, et peuvent être décrochées et remplacées entre deux services. Les restaurateurs pourraient ainsi en assurer plusieurs sans trop de problèmes. Sur une table de six par exemple, cela peut permettre de mettre quatre voire cinq personnes tout en respectant les mesures de sécurité sanitaire ». En une semaine, le concepteur aurait déjà reçu plus de 10 000 commandes issues du monde entier. Et pas seulement de restaurateurs. Des directeurs de casinos ou de théâtre l’auraient également sollicité – et même Jimmy Fallon, qui souhaiterait le recevoir dans son show. Le nouvel objet tendance du “monde d’après” ? Peut-être bien. Une chose est sûre, hélas : le Plexiglas signe son retour en force. Ce matériau plastique est en rupture de stock un peu partout, et s’arrache désormais à prix d’or… Sale temps pour l’écologie.

Articles similaires
@fokawolf

Douce France © Jour2fete