Home News La mélodie du Covid

Markus J. Buehler

Tandis que les chercheurs de la planète s’échinent à trouver un vaccin contre cette saleté de Covid-19, Markus J. Buehler et ses collègues du Massachusetts Institute of Technology (MIT) en ont réalisé… une mélodie. Pour “composer” ce morceau (pas terrible, il faut bien le dire) nos scientifiques mélomanes ont séparé chaque acide aminé constituant le virus pour ensuite leur attribuer une note, et un instrument. « En écoutant, vous pourriez être surpris par le ton agréable, voire relaxant de la musique, analyse l’Américain. Mais il trompe notre oreille de la même manière que le virus trompe nos cellules. C’est un envahisseur déguisé en visiteur amical ».

Que faire de cette symphonie ? En réalité, cette approche n’est pas si farfelue, et nous aiderait à mieux comprendre le fonctionnement du coronavirus. « Nous aurions en effet besoin d’un microscope de grande puissance pour voir les détails équivalents dans une image, et nous ne pourrions jamais tout observer en même temps, assure Markus J. Buehler. Et puis le son est un moyen si élégant d’accéder aux informations stockées dans une protéine ». Pas faux. Dans ce cas précis, cette « sonification » a déjà facilité la modélisation de la protéine dite “spike” du Covid-19, c’est-à-dire celle avec laquelle il s’accroche à nos cellules, avant de les affecter. Elle est trop petite pour être vue, mais nous sommes capables de l’entendre ! Plus fort, « nous pourrions rechercher une nouvelle protéine correspondant à la mélodie et au rythme d’un anticorps. Associée également à la protéine “spike”, elle gênerait la marge d’infection du Covid ». Quand la musique est bonne…

Articles similaires