Home Best of Chroniques Hilary Woods

Birthmarks

Sacred Bones Records / Differ-Ant
Hilary Woods - Birthmarks

Pour qui se souvient de la légèreté de Colt, ce Birthmarks débutera par une surprise. Le martèlement lourd de Tongues of Wild Boar annonce un chemin nettement plus angoissant pour Hilary Woods. Dans ce deuxième album, la New-Yorkaise suit le fil de sensations organiques – le disque a été enregistré durant sa grossesse. C’est avec Lasse Marhaug, artiste noise spécialiste des collaborations habitées – Jenny Hval, Sunn 0))) – qu’elle a conçu cette traversée, où l’on perçoit comme l’écho de ténébreux rituels. Quelques percées de lumière (Orange Tree, les mélopées façon This Mortal Coil), ne résistent pas aux tunnels sombres. Le titre Through the Dark Love est le parfait condensé de ce grand huit émotionnel, entre électronique menaçante et cordes célestes.


Rémi Boiteux
Articles similaires
Film Lui de Guillaume Canet avec  Guillaume Canet, Virginie Efira, Mathieu Kassovitz