Home Théâtre & Danse Rémi

Enfant de la balle

© Marc Domage

Toujours à l’aise sur le territoire de l’enfance, Jonathan Capdevielle met en scène Rémi, d’après le fameux roman Sans famille d’Hector Malot (1878). L’histoire triste de ce garçon de huit ans enlevé à ses parents prend ici un tour poétique, empli d’humour et de couleurs, en forme d’hymne contemporain à la vie d’artiste.

Comme pas mal d’enfants des années 1980, Jonathan Capdevielle découvre d’abord Sans famille dans sa version manga, diffusée sur le petit écran. Le Tarbais se passionne alors pour les aventures de Rémi, vendu par son père au bonimenteur Vitalis et à sa drôle de troupe composée du chien Capi et du singe Joli-Coeur. Au fil des épisodes, le petit garçon apprend le métier de saltimbanque, affirmant son caractère dans l’adversité. « Il est confronté à des situations parfois extrêmes, mais ne baisse jamais les bras, souligne l’acteur, marionnettiste et metteur en scène. Il fait de son malheur une force et apprend à se débrouiller malgré son âge ». Soit un conte initiatique idéal à partager avec le jeune public. Dans un décor nu surplombé d’un nuage de néons, quatre comédiens endossent tous les rôles, de la survoltée Mme Milligan au terrible Garofoli. Les costumes et masques bariolés, évoquant le carnaval, leur confèrent des allures de grandes poupées. La mise en scène comme le texte sont truffés de clins d’oeil à notre époque, de Lana Del Rey à Aya Nakamura. À l’issue du spectacle, la suite de ces aventures est remise au public sous forme de pièce audio, à écouter à la maison… en famille !

Marie Pons
Informations
Lille, Le Grand Bleu

Site internet : http://www.legrandbleu.com

11.05.2020>12.05.202014h30 & 19h, 13>5€