Home Musique Catherine Ringer chante les Rita Mitsouko

Énergie renouvelable

Catherine Ringer © Youri Lenquette

Andy, Marcia Baïla, Le Petit train… Apparus au début des années 1980, les Rita Mitsouko firent tourner le rock français en bourrique avec des morceaux funk et dada, mélancoliques et électriques, empreints de dérision, de sons latinos, de new wave… Fred Chichin nous a quittés en 2007, mais ce duo est éternel. Quarante ans après la naissance du mythe, Catherine Ringer réactive ce bal déglingué lors d’une vaste tournée, accompagnée entre autres par son fils Raoul. On (re)dit oui.

Rita Renoir

Rita Renoir

Nom de nom !

Un nom qui claque, ça compte dans une carrière – demandez donc aux Vaginaboys. En l’occurrence, celui-ci associe la stripteaseuse Rita Renoir au parfum Mitsouko de Guerlain. Toujours plus efficace que leur premier blaze, Sprats (“les poissons fumés”), référence aux vénérés Sparks.


Les histoires d’amour

1979. Catherine Ringer végète comme chanteuse dans une comédie musicale. Faute de salaire, les musiciens quittent le navire. Fraîchement sorti de prison pour trafic de drogue, Fred Chichin est engagé. C’est le coup de foudre. « Quittons cette galère et faisons un groupe de rock », lâche-t-il au bout d’une semaine. C’est comme ça…


 Image de marque

 Les Rita Mitsouko, c’est aussi des clips d’anthologie. Réalisé par Philippe Gautier, celui de Marcia Baïla (1985) fait ainsi partie des collections permanentes du MoMA de New York ! Comment ne pas citer aussi celui de C’est comme ça signé Mondino (avec le chimpanzé téléphage).


Bien entourés

Mine de rien, les Rita Mitsouko ont côtoyé du beau monde. Conny Plank (le père du krautrock) a produit leur premier album, quand Tony Visconti (producteur de Bowie) posait ses cordes sur Les Histoires d’A ou Andy. Ils ont aussi joué avec Iggy Pop, The Sparks ou tourné avec Godard (Soigne ta droite).


Fête triste

À l’instar des Négresses vertes, les Rita Mitsouko ont le chic pour remuer les foules sur des histoires tristes. Ultradansant, chanté avec un accent espagnol à couper au couteau, Marcia Baïla est un hommage à la chorégraphe argentine Marcia Moretto. Ancienne professeure de Catherine Ringer, elle accompagna le groupe sur scène à ses débuts, avant d’être emportée par un cancer (« Mais c’est la mort qui t’a assassinée, Marcia… »)


Give me six

Marcia Baïla, Don’t forget the nite, La Jalousie, C’est comme ça, Les Histoires d’A., Les Amants


Grand écart

Un peu de tout et n’importe quoi. Avant les Rita Mitsouko, Catherine Ringer tuait le temps en prêtant sa voix à des dessins animés ou en jouant dans des pornos. Ce qui ne l’empêchera pas de remettre Gainsbarre à sa place lors d’une émission de télé (devant le pauvre Denisot) en le traitant de « vrai dégueulasse ». Une autre époque…


La relève

Parmi les héritiers de ce rock bariolé et dada, on citera Moodoïd, La Femme et évidemment Minuit, composé de Simone Ringer et Raoul Chichin, respectivement au chant et à la guitare…

Concert(s)
Catherine Ringer chante les Rita Mitsouko
Lille, L'Aéronef

Site internet : http://www.aeronef-spectacles.com/

08.09.2020 à 20h00Complet

Reims, 28.06, Parc de Champagne, 1 jour : 37€ • pass 3 jours : 89€, lamagnifiquesociety.com (festival La Magnifique Society) // Hérouville-Saint-Clair, 04.07, Château de Beauregard, 1 jour : 52€ • pass 4 jours : 145€, www.festivalbeauregard.com (festival Beauregard) // Floreffe, 02.08, Abbaye de Floreffe, 1 jour : 39€ • pass 3 jours : 79 €, www.esperanzah.be (festival Esperanzah!)

Articles similaires

© Amber Elise