Home Cinéma Monos

Small soldiers

© Stela Cine / Le Pacte

Deuxième long-métrage du Colombien Alejandro Landes, Monos narre l’errance d’un commando d’enfants soldats dans les montagnes sud-américaines. Cette fable hallucinée puise son inspiration dans Sa Majesté les mouches comme dans l’œuvre de Werner Herzog. Un film intelligent, parfois oppressant, dans une Colombie meurtrie par la guérilla.

Dans un bunker situé dans les montagnes d’un pays inconnu survivent les Monos – les “singes”, en espagnol. Cette communauté de jeunes guérilleros suit les ordres d’une mystérieuse armée nommée “l’organisation”. Celle-ci leur confie la surveillance d’une otage étrangère et d’une vache prénommée Shakira. Hélas, la bande tue l’animal par accident, et doit fuir en pleine jungle… L’angoisse véhiculée par ce territoire vierge est renforcée par la réalisation d’Alejandro Landes. Dans la première moitié du film, la caméra perchée dans les hauteurs perd régulièrement les ados dans le brouillard. à l’inverse, dès leur arrivée en forêt, les plans se resserrent sur une végétation hostile rappelant Apocalypse Now ou Aguirre de Werner Herzog. Cette sensation de suffocation est renforcée par la musique de Mica Levi, dont la BO hypnotique fera date. Soigneusement amputé de toute référence historique, géographique ou même politique, le film souligne l’absurdité de nos guerres, de plus en plus floues idéologiquement. Le casting mêle par ailleurs interprètes professionnels et amateurs… dont un ancien enfant-soldat des FARC. Tout un symbole.


Hugo Guyon

De Alejandro Landes, avec Julián Giraldo, Moises Arias, Julianne Nicholson… Sortie le 04.03


Articles similaires
© Stephanie Branchu, Pyramide Distribution

© Jour2fête