Home Best of Chroniques Caribou

Suddenly

City Slang / PIAS

Dan Snaith, docteur ès mathématiques, sait que la réussite est l’aboutissement d’une succession d’échecs. Dans la pratique de ce quadra canadien, cela vaut pour son nom d’artiste (il se faisait appeler Manitoba avant d’opter pour Caribou et Daphni dans sa version techno) et, forcément, pour son travail de composition. Ce Suddenly retient ainsi le meilleur de 20 heures d’enregistrement ! Le challenge consistait ici à succéder à Our Love, l’album d’une large reconnaissance publique. Après la révélation des premiers extraits de Home, une reprise pas vraiment risquée de Gloria Barnes, suivie de l’impeccable You and I, on a pris peur en découvrant Never Come Back. Dan aurait-il passé trop de temps avec Major Lazer à Ibiza? Fort heureusement, il continue de s’imposer comme le Jimmy Somerville qui manque à notre époque : une voix de tête portée par d’hédonistes productions électroniques. Cette expression pop directe ménage d’ailleurs de beaux détours electronica, rappelant son pédigree d’esthète. Le titre Lime est ainsi le vrai “twist” kaléidoscopique de cet album, qui zigzague astucieusement entre dancefloor et ritournelles synth-pop.

 


Mathieu Dauchy
Articles similaires