Home Musique Warmduscher

Famille décomposée

© Holly Whitaker

Ce n’est pas un épiphénomène : la pop britannique compte désormais pléthore de déclassés, débauchés et autres inadaptés. Faut-il s’en réjouir ? Oui, sur le papier. Un peu moins entre les oreilles. On s’ennuie poliment devant Sleaford Mods, Fontaines D.C., Shame, Slaves, The Murder Capital et autres Idles. Être un manant n’est pas un argument de vente suffisant, si ?

Heureusement, parmi ces va-nu-pieds, quelques-uns regardent les étoiles. Ils se nomment Fat White Family, The Moonlandingz, Insecure Men, soit une vaste famille décomposée et incestueuse dont Warmduscher forme une énième branche bien tordue. Unissant le sourire troué de Saul Adamczewski à des membres de Childhood et Paranoid London (tenanciers d’une acid house crasseuse mais ô combien réjouissante), ce groupe titube sur un montage ahurissant de funk, de pop psychédélique et de disco flinguée. Un équilibre instable, forcément, qui parvient malgré tout à convaincre. Mieux, à séduire. Invitant sur leur troisième (!) album des figures tutélaires comme Iggy Pop ou Kool Keith, Warmduscher sait que tout est perdu, mais joue quand même les prolongations. Moins récréatif qu’il pourrait en avoir l’air, ce laboratoire a nourri le dernier disque en date de Fat White Family. Preuve que derrière les (apparentes) élucubrations de quelques excentriques, se dessine une œuvre, une vraie, fruit d’un véritable travail collectif. Dans 20 ans, croyez-nous, on se souviendra davantage de ces olibrius que des zozos cités plus haut.


Thibaut Allemand
Concert(s)
Warmduscher + Life + Prettiest Eyes
Lille, L'Aéronef

Site internet : http://www.aeronef-spectacles.com/

05.03.2020 à 20h0018>5€

Plus d’infos sur : www.aeronef.fr

Articles similaires
(c) Universal Music Group