Home Théâtre & Danse Braslavie Bye Bye !

Jeu sans frontières

© Mattis Bouali

Ce Ch’ti berbère né à Hem (dans le quartier de la Lionderie, raconté dans Cité Babel) a fait du quotidien son terrain de jeu, mais n’a franchement rien d’ordinaire. Formé à l’école Jacques Lecoq à Paris, où il apprit l’art du clown ou du conte, Rachid Bouali tire de sa propre vie autant de fables, au sens premier et noble du terme : poétiques, humanistes. Il nous invite cette fois en Braslavie…

Qu’il cause de son émancipation par le théâtre (Un Jour, j’irai à Vancouver), de sa maman (Le Jour où ma mère a rencontré John Wayne) ou de l’exil forcé (Sans laisser de trace…), Rachid Bouali livre des histoires souvent drôles et à la portée philosophique (donc universelle). Sans décor ni artifice. Pour cette création, il s’est librement inspiré du roman du Moldave Vladimir Lortchenkov, Des mille et une façons de quitter la Moldavie, mais aussi « des films de Kusturica, des Shadoks et du mythe de Sisyphe ». Accompagné d’un musicien-bruiteur, il nous emmène dans un pays imaginaire (la Braslavie), dans le petit village de Targa, incarnant une galerie de personnages loufoques. Tractoriste, utopiste ou culturiste, tous partagent le même rêve : rejoindre l’Italie, où la vie serait plus douce, alors que les états voisins ont bouclé leurs frontières. Mais ils sont prêts à tout pour passer : transformer un tracteur en avion, vendre un rein… Mêlant le burlesque au tragique, ce conteur hors pair fustige une Europe divisée, incapable de construire une politique d’accueil digne de ses principes – sans rire, cette fois.

Julien Damien
Informations
Armentières, Le Vivat

Site internet : http://www.levivat.net/

12.02.2020>13.02.202020h, 18>2€
Articles similaires