Home Festivals Pop Factory

Sacrés Français

© Rene Habermacher

Après une réouverture en fanfare cet automne, le Grand Mix de Tourcoing met ses deux salles au diapason d’une scène pop française décidément exaltante. Initié en 2018, ce festival décline la langue de Daho sous toutes ses formes : à la sauce disco, electro, mâtinée de postpunk ou de techno… Voici notre quarté gagnant.

Isaac Delusion

Sur sa page Facebook, Isaac Delusion définit son style ainsi : “tropical, zouk, paranormal”. Pour l’humour, on repassera. Mais question groove sensible, nous voilà au bon endroit. Ces Parisiens furent révélés en 2012 avec une dance mélancolique et un patchwork electropop rappelant les Anglais de Hot Chip. Portés par la voix de Loïc Fleury (sosie vocal de Jimmy Somerville), le quintette aligne depuis les albums avec une régularité métronomique. Le troisième, uplifters, regarde parfois dans le rétro (cette reprise suave de Couleur menthe à l’eau d’Eddy Mitchell) mais vise toujours juste : pile entre la tête et les hanches.

Jean Felzine

Saviez-vous que Mustang avait accompagné la tournée anglaise de Blondie ? Non ? C’est normal, tant ce groupe de rock demeure injustement snobé et incompris sous nos latitudes. Passons. Son leader charismatique brille désormais en solo. L’auteur-compositeur met sa fine plume au service de ballades synthétiques tantôt poignantes (Nouvel Orphée) ou pince-sans-rire (Mes amis dans le rock) que ne renieraient pas Dominique A ou Christophe. Cette fois, n’attendons pas que la postérité lui rende grâce pour l’applaudir.

L’Impératrice

Derrière cet alias fleurant bon l’hédonisme se cache un ancien journaliste biberonné à Daft Punk. Figure de proue du label Microqlima (tel le précité Isaac Delusion), la bande de Charles de Boisseguin perpétue un héritage finalement bien français. Rétrofuturistes, ses morceaux taillés pour le dancefloor exhalent la sensualité du disco, mâtiné de jazz-funk et de chansons d’ici, évoquant Nino Ferrer comme Michel Legrand – majestueux patrimoine.

Octave Noire

Patrick Moriceau a roulé sa bosse avant de connaître la lumière, œuvrant dans un relatif anonymat au sein du groupe electro Aliplays ou du combo punk Bazarnaüm. Et puis, la quarantaine bien sonnée, il signait en 2017 l’album Néon. Des tubes comme Un Nouveau monde évoquaient dès lors les volutes cosmiques de Air, et la fragilité de son timbre Alain Chamfort. Ce grand fan de Kraftwerk récidive ce mois-ci avec un deuxième LP, Monolithe, déjà annoncé par l’hymne pop vintage Los Angeles. De bon augure pour ce concert…

Julien Damien
Concert(s)
Pop Factory : Isaac Delusion + Videoclub + Octave Noire + SÜEÜR + P.r2b
Tourcoing, Le Grand Mix

Site internet : http://www.legrandmix.com/

20.02.2020 à 19h0024/20€
Pop Factory : L'Impératrice + FAIRE + Mauvais Œil + Jean Felzine + Gabriel Auguste + Saint DX
Tourcoing, Le Grand Mix

Site internet : http://www.legrandmix.com/

21.02.2020 à 19h0024/20€

1 soir : 24 / 20 € • pass 2 soirs : 38 / 34 €, legrandmix.com

Articles similaires