Home News Sophia de Séguin

La Séparation

Le Tripode

La Séparation se présente comme un journal intime, auquel il serait vain de chercher une unité de forme ou de fond. Dans cette entreprise personnelle, finalement (fortuitement ?) publiée, l’autrice n’a qu’un seul alibi : pérenniser à travers les mots sa relation passée, aussi sublimée que destructrice, avec Adrien. Dans un style foisonnant et précieux, se succèdent les scènes mythologiques et les aventures triviales, les déclarations enflammées et les accès de nausée. On ne sait jamais, sous la plume de Sophia de Séguin, ce qui relève de la sincérité ou du second degré, des souvenirs vécus ou du fantasme. Mais n’est-ce pas le propre de toute histoire d’amour que de s’accrocher au rêve comme à la réalité ?

Sarah Elghazi

198 p., 16 €.

Articles similaires
@fokawolf

Douce France © Jour2fete