Home Théâtre & Danse Ouvrez les vannes !

Seb Mellia, Nora Hamzawi, Stéphane Guillon, Gérémy Crédeville

Seb Mellia ©Thomas Braut

Ils sont corrosifs, loufoques, burlesques ou poétiques… mais pareillement hilarants. Ces valeurs sûres (ou en devenir) de la gaudriole débarquent près de chez nous pour le meilleur et le rire – et ce n’est pas de la blague.

 Seb Mellia

Ce vague sosie de Jake Gyllenhaal dispense ses vannes depuis plus de dix ans dans de petites salles. Passé par le Jamel Comedy Club, Seb Mellia connut la lumière en 2014 en assurant les premières parties de Gad Elmaleh… mais, lui, ne pique rien à personne. Pour cause : la matière de son spectacle, c’est sa vie. De sa quête du préservatif en pleine nuit au stage de récupération de points du permis, le stand-upper transforme ses déboires quotidiens en scènes d’anthologie. Des tranches de vie volontiers nourries d’échanges avec le public – « moi j’parle pas, je note juste ce que vous dites, vous allez me rendre riche ! ». On attend toujours les royalties.

>> Lille, 18.01, Le Splendid, 18 h & 20 h, 29 €, www.le-splendid.com


Nora Hamzawi

Dans son nouveau spectacle, Nora Hamzawi enfile son costume préféré, celui de la “fille normale” en pleine séance d’autodénigrement – nous tendant un miroir un poil déformant. Mi-peste mi-bonne copine, elle épingle les tares et travers des trentenaires angoissés (pléonasme) et s’amuse avec son débit mitraillette de situations (hélas) quotidiennes. Elle raconte sa maternité, ses soirées foireuses, la sexualité qui s’étiole dans le couple… Bref, elle voit la vie en névroses, et c’est désopilant.

>> Lille, 11.01, Théâtre Sébastopol, 18 h & 20 h 39 €, www.theatre-sebastopol.fr // Béthune, 10.03, Théâtre municipal, 20 h 30 22 / 18 €, www.theatre-bethune.fr // Bruxelles, 15.05, La Madeleine, 20 h, 34 €, www.la-madeleine.be


Stéphane Guillon

28 ans de carrière, quatre spectacles, des licenciements, des bides aussi… Oui, il était temps d’arrêter. Enfin, ce sont ses “premiers adieux” – « il y en aura d’autres », promet Guillon. Mais pourquoi partir si jeune, à 55 ans ? « Aujourd’hui on ne peut plus rien dire, il faut ménager tout le monde : les homos, les féministes, les vegans… ». Et la politique ? « C’est compliqué, j’ai eu de tels clients : Sarkozy, DSK, Hollande… Mais bon, il y a encore Christophe Castaner, le physique de Pasqua avec le QI de Morano ! ». Un vrai faux départ, donc.

>> Woluwe-Saint-Pierre, 25.01, W:Halll, 20 h 30 42 / 38 €, www.whalll.be // Roubaix, 07.02, Colisée 20 h 30, 43 > 15 €, www.coliseeroubaix.com


Gérémy Crédeville

 S’il s’est révélé en (sur)jouant le narcissique, ce Ch’ti n’oublie pas d’où il vient – sans abuser de son accent, « le meilleur contraceptif du monde ». Le Lillois fit en effet ses premiers pas au Spotlight. Il y paie aujourd’hui sa “tournée générale” lors d’une soirée d’impro risquée… En entrant dans la salle, le public note des mots sur un tableau, qu’il utilise au fil de son show. S’il en reste deux à la fin, il paie sa tournée ! Dans la foulée, il teste en exclu son nouveau spectacle lors d’un “Crash Text” qui promet de déraper.

>> Tournée générale : 06 & 20.01 + Crash Text : 22.01 Lille, Spotlight, 21 h 30, 16 €, www.spotlight-lille.com

Julien Damien