Home Musique Yasiin Bey versus Talib Kweli

Pleine conscience

© Aida Muluneh

Voici plus de 20 ans, Mos Def et Talib Kweli publiaient Black Star, pierre angulaire du rap underground. Depuis, le premier a changé de blase, est devenu une star planétaire. Le second demeure plus discret, mais toujours en verve. Et maintenant ?

Yasiin Bey

Appelez-le donc Yasiin Bey. Mais pour les amateurs de rimes multisyllabiques et de flow limpide débitant du pamphlet au kilomètre, il sera toujours Mos Def. Apparu au mitan des années 1990, en marge d’une scène new-yorkaise surjouant les gros bras (RIP, Biggie) ou se vautrant dans le blingbling pour passer sur MTV (RIP, P. Diddy), le natif de Brooklyn dénote alors. Sous ses tee-shirts mal fagotés, il cite Tony Morrison sur des samples de Gil Scott-Heron, et parfait ses gammes entre jazz et boombap. Figure de proue du label Rawkus, Dante Terrell Smith popularise le rap underground au sein de Black Star, puis en solo avec son chef-d’oeuvre, Black on Both Sides – contenant des titres comme Ms. Fat Booty. Depuis ? Pas grand-chose. Trois disques passables, quelques compils d’inédits… En somme, il joue les rentiers – annonçant même sa retraite en 2016. A Anvers, il fête les 20 ans du précité Black on Both Sides, mais promet un nouvel album avec Kweli. Prophète ou beau-parleur ?

>> Anvers, 23.01, De Roma, 20 h, 27 / 25 €, www.deroma.be


Talib Kweli

Comme Yasiin Bey, Talib Kweli a fourbi ses armes sur les scènes de New York dans les nineties, en particulier au sein du Lyricist Lounge, peaufinant ses rimes et sa technique lors de freestyles jamais vraiment improvisés. Fidèle aux racines du hip-hop (contestataires, héritées de KRS-One, A Tribe Called Quest ou d’Afrika Bambaataa), le “chercheur” (son surnom en Swahili) a poussé très loin les bases du rap dit “conscient” avec Black Star, et n’a depuis pas dévié de sa route. En témoigne le très explicite Fuck The Money, publié en accès libre sur son site en 2015. Mais soyons honnêtes, malgré une production bien plus importante (une dizaine de disques, des collaborations avec Anderson .Paak, Kanye West ou Kaytranada), il n’atteindra jamais l’aura de son facétieux comparse, lequel a traîné sa bonne bouille dans une trentaine de films (dont Soyez sympas, rembobinez de Michel Gondry). Sans rancune car, pour les puristes, la vraie légende c’est lui.

>> Bruxelles, 26.01, Bazaar, 20 h, 28 / 25 €, manufacture111.com

>> Tourcoing, 28.01, Le Grand Mix, 20 h, 19 > 5 €, legrandmix.com

Julien Damien
Concert(s)
YASIIN BEY (reporté au 12.04)
Anvers, De Roma

Site internet : http://www.deroma.be

23.01.2020 à 20h0027/25€
Talib Kweli + Ismaël Metis + SHAM1016
Tourcoing, Le Grand Mix

Site internet : http://www.legrandmix.com/

11.02.2020 à 20h0019>5€
Articles similaires
HATIK © FIFOU