Home News Extinction Rebellion

Touché coulé

© Guy Reece

« Quand l’espoir meurt, l’action commence ». Tel est le cri de ralliement d’Extinction Rebellion, ce mouvement social écologiste prônant la désobéissance civile devant l’inaction politique face au changement climatique. Ses membres nous incitent à les rejoindre, aux quatre coins du monde, en menant des actions non-violentes. A Londres, les militants Katey Burak et Rob Higgs ont ainsi insisté sur la montée des eaux. En novembre, ils ont fait flotter (puis couler) une fausse maison grandeur nature dans la Tamise. Baptisée Our house is flooding (“Notre maison est inondée”), celle-ci a été mise à l’eau à proximité du Tower Bridge, au centre de la capitale – où sont prises toutes les décisions, donc. Hasard du calendrier : quelques jours après ce “happpening”, la biennale de Venise a été stoppée prématurément. La cause ? Des inondations partout en ville, une crue historique. Sans plus de réaction, le phénomène risque de s’emballer puisque les glaciers fondent trois fois plus vite qu’auparavant… Ainsi, au mois de juillet dernier, le Groenland a perdu 160 000 milliards de tonnes de glace, soit l’équivalent de 64 millions de piscines olympiques, selon l’Organisation mondiale météorologique. Notre maison brûle, certes, mais elle coule aussi…

Tanguy Croq
Articles similaires
© Muzeum Śląskie

© Dan Cretu