Home Best of Chroniques Charles Burns

Dédales. Tome 1

(Cornélius)

Brian est un dessinateur aussi talentueux que lunaire, voire carrément à l’Ouest. Pour cause, ce jeune homme un peu bizarre (la quintessence du “weird” de campus) s’imagine en monstre, sorte de cerveau équipé de tentacules, et se perd dans un monde parallèle lors de cauchemars éveillés… Quel rôle y jouera Laurie, la fille qui vient d’entrer dans sa vie ? Dans sa nouvelle trilogie, Charles Burns rend hommage au cinéma d’horreur des années 1950, appuyant quelques clins d’œil à L’Invasion des profanateurs de sépulture tout en esquissant (sans doute inconsciemment…) son autoportrait. L’Américain dissèque de sa ligne claire et ses couleurs saturées les rapports entre inconscience et perception du réel, création et identité réelle. En résulte une contre-plongée lynchienne dans les méandres de l’imagination. Cette inquiétante étrangeté chère à Freud et propre à l’adolescence, thème chéri par l’auteur culte de Black Hole – chef-d’œuvre horrifico-psychologique que David Lynch tenta d’ailleurs d’adapter, sans succès. Vivement la suite !

J.D.

64 p., 22,50 €

Articles similaires