Home Cinéma Le Bel été

Le sens de l'accueil

©JHR Films

Un âne passe la tête par la fenêtre, des abeilles bourdonnent dans la cuisine, une mobylette pétarade dans la chambre à coucher… C’est peu dire que le film de Pierre Creton est accueillant. Tourné comme à l’accoutumée à Vattetot, le petit village normand où habite le cinéaste, Le Bel été ne cherche pas forcément à saisir la fugacité d’une saison. Il s’agit plutôt de montrer un geste constant d’ouverture. Ainsi, l’hébergement ici de jeunes exilés africains le temps d’un été n’offre pas tant un sujet que la possibilité de composer avec d’autres présences, d’autres accents. Comme il est dit en voix off, le film a « la simplicité de nos histoires qui rebondissent sans se briser ». Rien ne s’y raconte vraiment, mais tout s’y vit – avec une infinie douceur.

Raphaël Nieuwjaer

De Pierre Creton, avec Sophie Lebel, Sébastien Frère, Yves Edouard… Sortie le 13.11

Articles similaires