Home Best of Chroniques Gérard Noiriel

Le Venin dans la plume

La Découverte

Auteur d’Une Histoire populaire de la France (2018), Gérard Noiriel rapproche ici le pamphlétaire antisémite Edouard Drumont (1844-1917) et le polémiste islamophobe, homophobe et misogyne Eric Zemmour, 61 ans, deux fois condamné pour incitation à la haine raciale et provocation à la haine religieuse. Ces deux obscurantistes issus de classes populaires furent bien décidés à gravir les échelons via le scandale crapoteux. À cela s’ajoute la haine du “parti de l’étranger” (le Judaïsme pour Drumont, l’Islam pour Zemmour), la glorification des « racines chrétiennes de la France » ou l’aversion pour les minorités sexuelles. « Le gay veut être un juif comme les autres », selon Zemmour. Pour Drumont, les lesbiennes sont un signe de « la fin du monde ». Historien rigoureux, Gérard Noiriel se penche aussi sur les conditions matérielles du succès de l’un et de l’autre : l’essor de la presse dans la seconde moitié du XIXe siècle pour l’un et l’explosion des chaînes d’info en continu pour le second (LCI diffuse son discours raciste in extenso, CNews l’embauche). Enfin, réfutant scientifiquement chaque argument, Noiriel démontre qu’au venin, seule l’Histoire est l’antidote. Indispensable.

Thibaut Allemand

252 p., 19 €

Articles similaires