Home Best of Chroniques FKA Twigs

Magdalene

Young Turks / Beggars

Publié en 2014 et sobrement intitulé LP1, le premier album de Tahliah Barnett avait propulsé l’Anglo-Jamaïcaine au rang de belle promesse : soul éthérée, trip hop sophistiqué, voix haut perchée… Et puis ? Une succession de galères. Entre sa rupture avec Robert Pattinson (c’était l’instant Gala) et une série d’opérations pour soigner de vilaines tumeurs, FKA Twigs avait doucement disparu des charts. Cinq ans plus tard, ce deuxième essai était donc attendu. Inspiré par la figure de Marie-Madeleine (la “bonne copine” de Jésus), Madgalene déploie un propos féministe et, surtout, une orchestration foisonnante. En ouverture, le très opératique Thousand Eyes donne le ton d’un disque promenant l’auditeur dans un dédale de sons génétiquement modifiés – on sent ici tout l’apport de Oneohtrix Point Never. Entre autres invités prestigieux, citons aussi le rappeur Future pour un featuring triste et sensuel (Holy Terrain). Produit par l’Américain Nicolas Jaar, tenancier d’une house précieuse, cet album serré (neuf titres) organise un bel équilibre entre groove et savantes expérimentations, RnB suave et electro cosmique (Home With You). En somme, un solide pont entre passé et futur.


Julien Damien

Sortie 08.11. + Concert : Bruxelles, 02.12, Cirque Royal, 20 h, 34,88 €, www.cirque-royal-bruxelles.be

Articles similaires