Home News Derniers clichés

Photo-Ciné

©DR

Le 16 septembre fut un jour sombre pour les aficionados de la photographie. L’échoppe Photo-Ciné, située avenue des Gobelins dans le 13e arrondissement de Paris, a tiré le rideau après 41 années d’existence. Dernière boutique parisienne spécialisée dans l’argentique, cette institution aura vaillamment résisté au puissant empire du numérique… qui a finalement eu raison d’elle. La gérante, Madame Vu (ça ne s’invente pas) a entamé le deuil de ce capharnaüm quasi-mystique qu’elle appelait sa « caverne d’Ali Baba ». Pour cause, dans ces 14 m² se cachait un trésor comprenant l’attirail du parfait photographe chiné ici et là : appareils, pellicules, filtres, flashs, boîtiers… Tous ces objets ont trouvé de chanceux acquéreurs lors d’une grande vente aux enchères dont le montant total a été estimé à 20 000 euros, soit une bouchée de pain pour de précieux artefacts empreints d’Histoire. La photographie argentique semblait pourtant revenir en force ces dernières années. Mais les prix et la simplicité du numérique, combinés à la vente en ligne, signent progressivement la mort de ces ultimes résistants. Bref, c’est l’histoire de David contre Goliath… mais à la fin c’est Goliath qui gagne.

Tanguy Croq
Articles similaires
©2DCafé-Shinokubo