Home Festivals Les Toiles dans la ville

Jeux de piste

Miettes © Philippe Laurençon

Initiées par Le Prato en 2011, Les Toiles dans la ville dévoilent durant quatre mois les multiples facettes du cirque contemporain. Le festival rayonne dans toute la métropole lilloise et au-delà, en salle, sous chapiteau, mais aussi en plein air, au coin de la rue (où on trouve toujours l’aventure). En somme, « c’est du théâtre international de quartier », promet Gilles Defacque, Monsieur Loyal d’un événement aussi populaire qu’inventif.

D’abord, une question nous turlupine : c’est quoi, le “cirque d’aujourd’hui” ? « Un cirque sans animaux, explique Gilles Defacque. L’animal il est là, regardez, c’est le corps ! ». Mais encore ? « Du spectacle total, hybride, croisant théâtre, musique, vidéo et danse ». Enfin, si vous ne comprenez toujours pas : « eh bien c’est de la poésie, tout simplement ! ». Au-delà de l’aspect artistique, ce festival offre aussi l’occasion de belles balades, à la découverte de pépites cachées çà et là dans les Hauts-de-France. Par exemple au sein de la Ferme du Bocquiau, à Haubourdin, pour frissonner devant les prouesses acrobatiques de Rémi Luchez, tissant et cassant le fil sur lequel il risque sa vie (Miettes).

© DR

© DR

Le radeau nous méduse

En pleines festivités de Lille 3000, cette cinquième édition suit la route de l’Eldorado. Ou plutôt de « L’Aile du Radeau », selon le directeur du Prato, jamais avare d’un petit jeu de mot. Derrière ce calembour se cache un temps fort de la programmation : des circonvolutions existentielles autour de Don Quichotte, made in Prato. Pour résumer ? « C’est de la commedia dell’arte avec un mât chinois, un chœur de femmes, du cinéma muet, une danseuse hip-hop, du violoncelle… tout se tricote ! ». Sans s’emmêler. Mine de rien, « l’idée de Gilles tombe à pic, ajoute Patricia Kapusta, la secrétaire générale du Prato. Nombre d’artistes se posent en effet la question de la proximité avec le public, créant des petites structures très mobiles, des “radeaux de cirque”, pour mieux l’inclure au cœur du spectacle ». Citons le camion-théâtre de Yann Frisch, stationné au pied de la cathédral de Tournai, « dans la pure tradition du théâtre forain ». Dans Le Paradoxe de Georges, sa dernière création, l’auteur du Syndrome de Cassandre révèle et sublime la magie des cartes, racontant des histoires étranges pour mieux nous manipuler, entre le stand-up et l’illusionnisme – mais pile à l’endroit de la poésie.

_________________ LA PREUVE PAR 3 _________________

Appuie-toi sur moi (Cirquons Flex)

© Romain Philippon

© Romain Philippon

 

 

 

 

 

 

 

Au centre d’un chapiteau ressemblant à un volcan (pour cause, la nef a disparu), deux acrobates virevoltent autour d’un mât chinois posé au centre de la piste. Accompagnés par un musicien, ils se livrent corps (suspendus) et âmes, évoquant aussi bien les risques de la vie en couple que leur île natale, La Réunion. Du cirque à cœur et à ciel ouverts.

>> Lille, 26.09, Université, 12 h 30 & 19 h, gratuit, culture.univ-lille.fr // Lille, 28 & 29.09, Gare Saint Sauveur, sam : 20 h, dim : 14 h 30, 5 €, leprato.fr (+ Hucqueliers, 19 & 20.09, jeu : 10 h & 19 h, ven : 14 h)

 

Selve (GdRa)

© Hélène Canaud

© Hélène Canaud

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Conçu en Guyane, ce spectacle mêle cirque et… anthropologie. Il met en scène Sylvana Opoya. Entourée par une comédienne, une danseuse, un acrobate et un musicien, cette Amérindienne de 20 ans raconte la destruction de son environnement par l’orpaillage, le prosélytisme des évangélistes américains… Cette éternelle lutte entre tradition et “modernité”.

>> Lille, 14 & 15.11, Le Prato, jeu : 20 h, ven : 21 h, 17 > 5 €, leprato.fr // Dunkerque, 19.11, Le Bateau Feu, 20 h, 9 €, www.lebateaufeu.com

 

Le Terabak de Kyiv (Stéphane Ricordel et Dakh Daughter)

crédit Гоголь

crédit Гоголь

 

 

 

 

 

 

 

C’est un cabaret pas tout à fait comme les autres. Exubérant, sensuel et survolté. Imaginé par Stéphane Ricordel et le groupe Dakh Daughters, le Terabak de Kyiv (“cabaret de Kiev”) entremêle cirque, magie et musique. Sur scène, six jeunes femmes multi-instrumentistes (violon, violoncelle, batterie…) et performeuses enchaînent les numéros, du plongeoir au trampoline, sur fond de rock ou de chants ancestraux. De sacrées cas barrées !

>> Tourcoing, 20 & 21.12, Théâtre de l’Idéal, 20 h, 25 > 5 €, www.theatredunord.fr

 

Julien Damien
Informations
Lille, Métropole Lilloise
07.09.2019>22.12.201917 > 5 €, nombreux spectacles gratuits

07 & 08.09 : Les Zampanos : Le Petit cercle de boiteux de mon imaginaire // 19, 20, 26, 28, 29.09, 11 & 12.10 : Cirquons Flex : Appuie-toi sur moi // 22, 25 & 27.09 : Les Colporteurs :Méandres // 26, 27.09 & 08.10 & 17 > 22.10 & 06, 07.12 : Le Prato :  L’Aile du Radeau (Don Quichotte à la dérive) // 27.09 : Cie L’Ouvrier du Drame : Vous êtes ici, Que Dalle Orchestra //  27 > 29.09 : Le P’tit Cirk : Les Dodos // 28 & 29.09 : Olivier Debelhoir : L’Ouest Loin, Cie Aléas : Météore // 03.10 : Gilles Defacque : Attraction Littéraire Aile du Radeau // 04 > 06.10 : Carré Curieux : Famille choisie // 06 & 06.10 : Rémi Luchez : L’Homme Canon & Miettes // 16, 17 & 18.10 : Yann Frisch :  Le Paradoxe de Georges // 25 > 27.10 :  Week-end Cirque du Bout du Monde à la Gare saint Sauveur // 27.10 & 15.11 : Cie Content pour Peu : Entre le zist et le geste // 29 > 31.10 : Cie SCOM : M.A.I.S.O.N. // 05.11 : Cie de l’Oiseau Mouche & le Prato : Clément ou le courage de Peter Pan // 07.11 : Le Cirque Inachevé : Sphères  Curieuses // 08.11 : Olivier Debelhoir : Un Soir chez Boris // 12.11 : Cie XY : Möbius // 13.11 : Cie P’art 2 Rien : Fenua // 14, 15 & 19.11 : GdRa : Selve // 15.11 : La Nuit du cirque… de création  // 16 & 17.11 : Jonas Seradin & Sebastien Wojdan : L’Herbe tendre & La Brise de la Pastille // 20 & 21.11 : Les Cogne Trottoirs : Jacqueline Verger // 28 > 30.11 : Jonathan Guichard : 3D, Cyril Viallon : He’s a maniac Opus II // 30.11 : Le Banquet de la “Saint-Sida” au Prato // 15.12 : Collectif du Wagon : Wagabond // 18, 19 & 21.12 : Théâtre du Centaure : Centaures, quand nous étions enfants // 20 & 21.12 : Stéphane Ricordel & Dakh Daughters : Le Terabak de Kyiv // 22.12 : Olivier Meyrou & Matias Pilet : La Fuite

Articles similaires
© Renato Mangolin

Pablo Mira © Aksel Varichon