Home Festivals NAME Festival

Courant continu

© GB.Pictures

Faut-il encore présenter le NAME Festival ? Depuis 2005, cette institution des musiques électroniques rayonne de jour comme de nuit dans la métropole lilloise, en région et bien sûr dans son quartier général : La Condition Publique à Roubaix. Dans cet écrin de béton, de brique et de métal, on retrouve les habitués (Laurent Garnier, Ellen Allien) et des têtes (chercheuses) de circonstance : Pantha du Prince, Rødhåd ou Maceo Plex. Petite revue des troupes.

Laurent Garnier

De l’eau a coulé sous les pistes depuis les débuts de Laurent Garnier à l’Haçienda, en 1987. Ce fils de forain se faisait alors appeler DJ Pedro (sic), et s’éclatait avec les premiers disques du label Underground Resistance. Tout ça ne nous rajeunit pas, et le patron de l’electro française (désolé, Jean-Michel Jarre) ferait presque figure d’ancêtre aujourd’hui. Trente ans plus tard, cet érudit assure à merveille son rôle de passeur (dans l’émission What’s Next?! sur Radio Meuh), sort à l’occasion quelques EP rageurs (Feelin’Good, en juillet dernier) et garde toujours Detroit dans le viseur, lors de sets souvent marathons. Un monument, quoi.


Modeselektor

Modeselektor, ou une autre idée de l’electro. Plutôt brutale, l’idée. Formé après la chute du mur de Berlin, le duo « qui crache de la distorsion » s’est toujours situé à la croisée de la techno et de l’IDM. Tempérant à l’occasion ce cocktail abrasif avec Apparat (le projet plus “pop” Moderat), Gernot Bronsert et Sebastian Szary reviennent aux fondamentaux avec Who Else : beats tribaux, vibrations dubstep, boucles trance, percussions electropunk… Rien de neuf, mais une belle science des raves.


Pantha du Prince

On avait laissé Hendrick Weber sonner les cloches dans l’envoûtant The Triad. On le retrouve en pleine tentative de communication… avec les arbres (la drogue, c’est mal). Dans son dernier projet, Conference of Threes, le prince allemand de la techno minimale poursuit ses expérimentations avec le collectif The Bell Laboratory. Le voici à la tête d’un orchestre de percussions façonnées avec tous types de bois, histoire de mieux dialoguer avec la forêt – lors d’un concert, évidemment, haut perché.

>> Lille, L’Aéronef, 20 h, 21 > 14 € (Before NAME Festival et soirée “Chez Ti, Chez Mi”)


 Maceo Plex

Né à Cuba voilà 40 ans, Eric Estornel n’a cessé (lui) d’ouvrir son jeu. Depuis ses débuts à Ibiza dans les années 2000, l’Américain installé à Barcelone collectionne les alias (Maetrik, Mariel Ito ou Jupiter Jazz avec Danny Daze) et les styles. De la techno la plus sombre de son sous-label Ellum Black à l’electronica lunaire de Solar, en passant par les expérimentations sinoques de Mutant Series, on ne sait jamais vraiment sur quel pied danser lors de ses sets. Ça tombe bien, c’est le but !

 

 

Julien Damien
Concert(s)
Before NAME Festival : Pantha du Prince
Lille, L'Aéronef

Site internet : http://www.aeronef-spectacles.com/

11.10.2019 à 20h0021>14€
NAME Festival (Ben Klock + Len Faki + Maceo Plex + Recondite b2b Marcus Worgull + RØDHÅD + Solomun...)
Roubaix, La Condition Publique

Site internet : http://www.laconditionpublique.com/

mercredi > dimanche, 14h > 18h

11.10.2019 à 22h0040.20>25.20 / pass 2 nuits : 65.20>41.20€ :
NAME Festival (Ellen Allien + Fur Coat + Laurent Garnier + Lehar b2b Musumeci + MODESELEKTOR...
Roubaix, La Condition Publique

Site internet : http://www.laconditionpublique.com/

mercredi > dimanche, 14h > 18h

12.10.2019 à 22h0040.20>25.20€ : pass 2 nuits : 65.20>41.20€

Sélection / 11.10 : Ben Klock, Len Faki, Maceo Plex, Recondite b2b Marcus Worgull, Rødhåd, Solomun, David Asko, Mainro, Marcus Worgull // 12.10 : Ellen Allien, Jennifer Cardini, Laurent Garnier, Lehar b2b Musumeci, Modeselektor, APM001, Fur Coat, Hap, Lehar, Péo Watson

NAME by Day : Mystery Affair, Santiago Garcia, Coeus, Blac, Kadosh, Lexx, Raw District

Lille, 11 & 12.10, Gare Saint-Sauveur, ven : 18 h • sam : 16 h , gratuit, www.lenamefestival.com

Articles similaires
© Julien T Hamon

© Bradley Murray