Home Best of Chroniques Ty Segall

First Taste

Drag City / Differ-ant

Le mois dernier fut chargé pour les fans de rock garage psyché. Outre la sortie du deuxième album de l’année de King Gizzard & the Lizard Wizard et la galette jazz-fusion de The Oh Sees, nos oreilles ont savouré le nouveau Ty Segall. L’opus est introduit par le single Taste, reflétant bien le style du bonhomme, soit un garage caverneux aux accents stoner. L’Américain ne semble d’ailleurs pas lassé du rock, contrairement à ses déclarations à la presse, l’an passé. Pour entretenir la flamme, il innove avec Ice Plant, sublime élégie a cappella, ou en testant une palanquée de nouveaux instruments : la mandoline de The Arms, le koto et enfin le bouzouki (luth grec) sur l’épique Lone Cowboys. On y regoûte sans chichi !

Hugo Guyon
Articles similaires