Home Best of Chroniques R.J. Ellory

Le Chant de l'assassin

Sonatine

1972. Condamné à perpétuité pour meurtre voici 20 ans, Evan Riggs n’a jamais connu sa fille, confiée à une famille adoptive. Lorsque Henry Quinn, son compagnon de cellule, est libéré, Riggs lui confie une lettre pour elle… Dans Papillon de nuit, à travers les yeux et le parcours d’un condamné à mort, R.J. Ellory dessinait une fresque sociale, politique et culturelle des années 1960 et 70 aux USA. On en retrouve le charme et le style ici. Au fil de cette quête, Riggs va sonder la mauvaise conscience d’un patelin texan, et découvrir tout ce que l’Amérique compte de chantage, corruption, petites lâchetés. L’écriture est précise, haletante, et compose un puzzle aux mille et une pièces, de rebondissement en rebondissement. Du grand Ellory.

Thibaut Allemand

496 p., 22 €

Articles similaires