Home Cinéma Une fille facile

Drague lourde

©Julian Torres, Les Films Velvet

Ah, l’été. Ses coups de soleil, ses romances contrariées… Un sujet vu et revu au cinéma, donc difficile à traiter. Hélas, Rebecca Zlotowski peine à renouveler le genre et ne propose qu’une jolie coquille vide. Le pitch tient d’ailleurs en peu de mots : Sofia, Parisienne bling-bling, vient faire bronzette dans le Sud chez sa cousine Naïma. Certes, les images de Cannes et la plastique de Zahia Dehar ne manquent pas de charme. Mais l’ensemble dégouline telle une bonne glace au soleil. Cette carte postale est au mieux ennuyeuse, au pire embarrassante. Tout comme Benoît Magimel, on se demande ce qu’on vient faire là. Point d’orgue, une imitation fumeuse de Brigitte Bardot signée de l’ancienne call-girl de Ribéry. Bref, un cocktail indigeste, à oublier comme un flirt d’été.

Mélissa Chevreuil

De Rebecca Zlotowski, avec Mina Farid, Zahia Dehar, Clotilde Courau… En salle