Home Best of Chroniques Nina Allan

La Fracture

Tristram

Est-ce bien Julie Rouane qui, 20 ans après sa disparition jamais élucidée, alors qu’elle était adolescente, réapparaît dans la vie de sa soeur ? Le lecteur va partager le quotidien de cette dernière, bouleversée par ce soudain retour. Il sera aussi confronté à plusieurs versions du récit, tissées avec une grande virtuosité par Nina Allan. La romancière britannique brille ici par son style et ses constructions d’orfèvre dignes d’un Rodrigo Fresán (trouvant leur accomplissement après les nouvelles de Complications et Stardust). Il convient de n’en rien déflorer, mais la trame rappelle les séries The Leftovers (sur la question de la croyance) ou The OA (sur la nature du réel) autant que Mysterious Skin de Gregg Araki et les nouvelles de Cordwainer Smith. Longtemps après la lecture, les questions se déploient. En plus d’être un véritable page turner (on est happé par le mystère et tous les personnages), La Fracture offre une réflexion puissante sur la fiction. Le talent de Nina Allan est décidément sidérant. Sidéral même, mais on ne vous a rien dit…

Rémi Boiteux

403 p., 23,90 €

Articles similaires