Home Musique Celeste

Clé de soul

© DR

L’histoire récente de la soul, au sens très large, est peuplée d’astres plus ou moins brillants (Adele, au hasard…) mais aussi d’étoiles autrement plus fascinantes, telles Jorja Smith, Janelle Monáe et désormais Celeste Waite. Repérée par Lily Allen, qui en fit l’une des premières sensations de son jeune label Bank Holiday Records, la chanteuse de 25 ans suscite déjà les comparaisons flatteuses : Aretha Franklin, Etta James, Tina Turner ou Amy Winehouse. Mais cette complice de Michael Kiwanuka, dont elle assure les premières parties durant sa tournée européenne, n’a pas besoin de ces grands noms pour qu’on retienne le sien. Il suffit d’écouter Father’s Son, merveille de ballade downtempo posée sur des accords d’orgue Hammond, pour s’en convaincre. Née sous le soleil de Los Angeles, aujourd’hui installée dans l’excentrique Brighton, Celeste alterne mélancolie et suavité, accompagne sa voix grave et un brin éraillée de cuivres jazzy, percussions ou synthés. Une lumière dans la nuit.


Julien Damien
Concert(s)
Celeste
Bruxelles, Ancienne Belgique

Site internet : www.abconcerts.be

16.09.2019 à 20h0015€ 
Articles similaires
©Netflix