Home Cinéma Yves

Le show et le froid

©Ecce Films

Yves n’est pas humain. C’est un réfrigérateur intelligent qui débarque dans la vie d’un rappeur au talent incertain, pour mieux la chambouler. Porté par William Lebghil, Doria Tillier et Philippe Katerine, Yves est une comédie comme seul Benoît Forgeard sait les inventer : complètement givrée !

Les deux premiers longs-métrages de Benoît Forgeard, Réussir sa vie (2012) et Gaz de France (2016), prenaient le risque (assumé) de laisser les spectateurs sur le bord du chemin. Avec Yves, l’ex-pensionnaire du Fresnoy de Tourcoing signe son film le moins clivant. Jérem (William Lebghil, irrésistible), rappeur baltringue, essaie de composer son premier disque. Un jour, une mystérieuse enquêtrice le persuade de prendre à l’essai un “fribot”, soit un réfrigérateur intelligent censé lui simplifier la vie. En réalité, celui-ci va le dépasser, et écrire de meilleurs morceaux… Yves convoque plusieurs genres : comédie, anticipation, rom-com, satire sociale, film musical… La mixture pourrait ne pas prendre, mais elle fonctionne ! Mieux : on finit par considérer ce frigo comme un vrai personnage. Il est drôle, agaçant, pathétique, manipulateur, jaloux, amoureux, émouvant… comme peut l’être un humain. Le film devient alors troublant, presque inquiétant. En filigrane, il pose des questions pertinentes sur l’avenir de l’intelligence artificielle, et notre cohabitation avec elle. S’il souffre de quelques longueurs, Yves reste une comédie futée et… rafraîchissante – forcément.

Grégory Marouzé

De Benoît Forgeard, avec William Lebghil, Doria Tillier, Philippe Katerine, Darius… En salle