Home Festivals Main Square Festival

La piste aux étoiles

(c) JEROME-POUILLE

Le Main Square muscle son jeu. Toujours niché au cœur de la Citadelle d’Arras, le festival inaugure une grande roue et une troisième scène, le Bastion de la Reine. Il s’agit de mettre en valeur les groupes régionaux, tels Weekend Affair ou Bison Bisou. Sinon, les 47 noms de cette 15e édition préservent l’équilibre entre valeurs sûres (Editors, Ben Harper) et belles promesses (Lizzo, Maggie Rogers, protégée de Pharrell Williams). Petite revue des troupes.

Damso

Entre les ténèbres et la lumière, il n’y a qu’un fil ténu sur lequel Damso danse la Macarena. Né au Congo, fuyant la guerre civile enfant pour la Belgique, William Kalubi a longtemps trimé avant d’être repéré par Booba. Célébré avec Ipseité puis Lithopédion (meilleur album de rap en 2019 lors des Victoires de la musique), le Bruxellois brille grâce à des textes crépusculaires – parfois outranciers. De sa plume acérée, il ne ménage aucun thème : l’alcool, le suicide, la pédophilie… Sur scène, son flow dépressif épouse des instrus lorgnant vers la trap, en nous regardant de travers. En somme, un gars du (très) cru.

+ Dour, 13.04, Plaine de la Machine à Feu, 75 €, www.dourfestival.eu


 Cypress Hill

Samples qui tuent, rimes et botanique. Soit le résumé d’un groupe qui réjouit la planète depuis 30 ans avec un cocktail de hip-hop et de sons latinos, regardant à l’occasion vers le dancehall ou le metal – sans jamais déraper. L’année passée, nos quatre gaillards (qui ont désormais leur étoile sur le “Walk of Fame” d’Hollywood) sortaient un neuvième album hautement psychédélique. Tant mieux, mais soyons honnêtes : on attend surtout les plus tapageurs Insane in The Brain ou Tequila Sunrise, non ?

+ Dour, 11.04, Plaine de la Machine à Feu, 75 €


 Angèle

A ses débuts, on la présentait comme « la petite soeur de Roméo Elvis ». Mais ça, c’était avant son premier album, Brol. Propulsée nouvelle égérie de la scène francophone, Angèle s’est fait un prénom grâce à des mélodies efficaces et des textes faussement légers – l’essence de la pop, quoi. Pour l’anecdote : son père, le chanteur Marka, a signé l’hymne des Diables rouges pour la dernière coupe du monde. Il remplaçait alors le précité Damso, accusé de propos sexistes… mais duquel Angèle assura les premières parties ! Oui, quel bazar…


 Christine and The Queens

Ses mutations ont beaucoup fait gloser – appelez-là désormais “Chris”, comme son nouvel album. N’empêche, sa synth-pop raffinée a doucement conquis le monde, du prestigieux Pitchfork au festival Coachella. Comme Bowie ou Mylène Farmer (ses idoles), la Nantaise se réinvente sans cesse, jouant des ambiguïtés (sexuelles, langagières) et des transformations. Ses concerts s’apparentent à des shows millimétrés et, au milieu de ses danseurs, c’est en bête de scène qu’elle se mue – et pas pour faire genre.

 

Julien Damien
Informations
Arras, La Citadelle
05.07.2019>07.07.2019ven : 15 h 30, sam : 13 h 30, dim : 12 h 30, 1 jour : 54 € (sam : Complet !), 3 j. : épuisé !

05.07 : DJ Snake, Christine & The Queens, Damso, Caravan Palace, Gavin James, Charlotte De Witte, Cypress Hill, Angèle, Miles Kane, Lizzo, Les Rappeurs en Carton, Nouveaux Climats, Ben // 06.07 : Martin Garrix, Macklemore, Skip The Use, Agar Agar, Shame, Jade Bird, Arnaud Rebotini, Lomepal, Masego, Maggie Rogers, Matt Corby, Todiefor, Bekar, Edgär, Cayman Kings, Weekend Affair, Matt Corby, Esplanades // 07.07 : Jain, Ben Harper & The Innocent Criminals, Bigflo & Oli, Bring Me The Horizon, John Butler Trio, Idles, Editors, Eddy De Pretto, Rival Sons, Tamino, Jonathan Wilson, Old Tree’z, Bison Bisou, Structures, Fall of Messiah, Louis Aguilar

Articles similaires
© Julien T Hamon

© Bradley Murray