Home Festivals En Nord Beat

Open space

© Jc Geloen

C’est dans les vieux pots qu’on fait les meilleures soupes, selon le proverbe. Et avec de vieux potes, que fait-on ? Un festival à l’ancienne, pardi ! Soit un lieu pas trop loin de chez soi. En l’occurrence, Bailleul, où deux amis de bord de zinc (Sébastien Terrier, patron du Barabao, et son compère Louis Fagoo, ingénieur et organisateur de concerts dans la grange parentale) se prennent à rêver d’un “vrai” festival. Où l’on retrouverait, non pas les habitués des grandes scènes (quoique) mais avant tout les artistes que le tandem a envie d’écouter. Ça tombe bien, vu qu’ils n’ont pas exactement mauvais goût. Résultat : en 2015, ce souhait est mis En Nord Beat. Deux scènes, pas plus, pour conserver une dimension humaine, au cœur du Parc Legrand-Grubbe. Ainsi, on a tout loisir de se déhancher sur les synthés acidulés du Syrien Omar Souleyman avant de se prendre les décibels féroces de Nashville Pussy. On peut aussi skanker (avec modération) sur les riddims des Skatalites (des vétérans toujours menés par l’inoxydable Doreen Shaffer), admirer la puissance de feu d’Al’Tarba ou laisser une partie de son cerveau au vestiaire durant le set incendiaire de Brain Damage. Bref, deux jours au grand air, à passer d’un horizon à l’autre, le tout dans une ambiance conviviale – la définition de ce que devrait toujours être un festival.

Thibaut Allemand
Informations
Bailleul, Parc Legrand-Grubbe
05.07.2019>06.07.2019ven : 16 h, sam : 14 h 30, 1 jour : 27 / 22 €, pass 2 j. : 48 / 40 €

05.07 : Panda Dub, The Rumjacks, Jazzy Bazz, Foxing, Brain Damage, Al’Tarba & Senbei, L’Ordre du Periph, Mezerg, Atoem, Endless Dive, Peroke, XIII, Pastel Coast, Nulabee, Pure Events // 06.07 : Omar Souleyman, The Skatalites, Lysistrata, Nashville Pussy, Current Value + Kikesa, Loud, Le 77, Chromatik, Saudade, Azur, June Bug, Renoizer, Numerobe x Loup Blaster, Macelot & Pock, Edyfis Agency

Articles similaires
© Julian Broad

© DR