Mouvement perpétuel

© Abdel Abdessemed

« Vaisseau amiral » de lille3000, le Tripostal explore le thème de l’eldorado à travers une impressionnante collection d’œuvres contemporaines. Issues du monde entier, ces vidéos, peintures ou installations livrent un récit datant du fond des âges. Où il est question de rêve, d’exil et de désillusion.

Ludique, mais aussi critique, cette exposition occupe les trois niveaux de l’ancien centre de tri du courrier lillois, pour autant de chapitres. Les Mondes rêvés rappellent d’abord la permanence « d’une quête universelle, qui anime et déplace les peuples depuis l’Antiquité, selon Jérôme Sans, le co-commissaire. Désir de richesse, d’une vie meilleure… Nous sommes tous mus par ces fantasmes, faisant avancer ou déraper l’humanité ». à l’image du dragon de Chen Zhen. Constitué de 25 m de chambres à air de bicyclette, le monstre renferme des milliers de petites voitures noires. « C’est une métaphore de la Chine actuelle, qui a sacrifié le vélo pour l’automobile », dévorant au passage notre écosystème… L’eldorado, c’est aussi l’espoir d’une terre plus accueillante, donc le moteur de l’exode, sujet principal de La ruée, au premier étage. Citons à ce propos l’émouvant film de Maria Kourkouta. La Grecque a planté une caméra à l’entrée du camp d’Idoméni, captant en plan fixe l’errance de milliers de déracinés. Les Nouveaux eldorados illustrent enfin « une obsession infinie, nous conduisant d’un mirage à un énième paradis ». Quintessence de ce rêve, notre voyage sur la Lune est pastiché ici dans le faux musée de Yuyang Wang, entre célébration du progrès et utopie.

Julien Damien
Informations
Lille, Le Tripostal

Site internet : http://www.lille3000.eu

27.04.2019>01.09.2019mer > dim : 10h > 19h , 9 > 7€ , Gratuit - 18 ans
Articles similaires