Ed. Delcourt
Open Bar © Fabcaro - Pataques

L’humour et Les Inrocks ? Vaste programme, qu’on pourrait résumer ainsi : autrefois, c’était Pierre La Police. Très bien ! Puis la Ligue du LOL. Navrant. Oublions ces ados mal dégrossis. Préférons Fabcaro, qui offre une bonne raison de lire l’hebdomadaire : des strips transpirant l’élucubration. Le style demeure celui de Zaï Zaï Zaï Zaï. Des vignettes ubuesques tirant sur le fil de l’absurde pour pousser chaque situation au point de rupture. Le fil conducteur ? Un cheveu sur la soupe – enfin, vous verrez. Le trait est soigné, le noir et blanc élégant. D’après la formule de Tati, qui servit de devise aux Inrockuptibles première période, « trop de couleurs distrait le spectateur ». En vrai, la monochromie n’est pas triste non plus !

Thibaut Allemand

56 p., 13,50 €.