Futuropolis

Zubigileak, soit “ceux qui construisent des ponts”, est une expression idiomatique en Euskara, la langue basque. Ici, elle désigne les gens qui ont choisi de militer pour une solution pacifique, qu’ils soient indépendantistes ou loyalistes espagnols. La BD illustre le dialogue entre Eduardo Madina, ancien cadre du parti socialiste ibérique, et Fermin Muguruza, leader du groupe de ska-punk Kortatu, gauchiste et indépendantiste. Le premier a perdu sa jambe lors d’un attentat de l’ETA à 26 ans, le second plusieurs camarades devant les assauts des paramilitaires. Ils parlent du pays, de la légitimité de la lutte armée mais aussi de musique. Revenir sur cette histoire douloureuse est un exercice délicat. Zapico s’y livre avec un optimisme rafraîchissant et un trait léger comme l’air.

Hugo Guyon

200 p., 25 €.

Articles similaires