Home Théâtre & Danse Frankenstein

Les Karyatides vs Jan Christoph Gockel

©DR/ ©Hubert Amiel

Fruit de l’imagination de Mary Shelley au début du XIXe siècle, Frankenstein n’a depuis cessé d’inspirer les artistes. Les questions qu’il porte sont en effet immenses, et atemporelles. D’où venons-nous ? Qui nous a créés ? Peut-on vivre par-delà la mort ? Aimer malgré les différences ? Autant de thèmes abordés sous toutes les coutures par Les Karyatides et Jan Christoph Gockel.

 

 

Les Karyatides

Voilà plus de 10 ans que cette compagnie belge revisite les grands classiques de la littérature sur un petit plateau. Après avoir joué Madame Bovary ou Les Misérables avec des figurines ou de vieilles boîtes de biscuits, Marie Delhaye et Karine Birgé s’attaquent à Victor Frankenstein. Cet opéra miniature, accessible dès dix ans, met en scène un savant fou hanté par ses souvenirs. Manipulant moult objets dans la solitude de son laboratoire, il se remémore les moments heureux passés auprès de sa créature, accompagné par une bande-son hétéroclite : de Verdi à Rachmaninov en passant par… Céline Dion !

→ Bruxelles, 07 > 12.05, La Monnaie 20 h (sauf dim : 15 h), 8 €, www.lamonnaie.be

 


 

Jan Christoph Gockel

Complice du marionnettiste Michaël Pietsch, Jan Christoph Gockel s’est révélé avec ses relectures de contes ou d’histoires fantastiques. Après Macbeth et ses animaux empaillés ou Pinocchio et son géant de bois, l’Allemand adapte Frankenstein. Cette fois, sa créature est constituée de… souvenirs. Ce pantin de six mètres est composé d’objets de récupération. Bijoux, vêtements, livres… Tous portent une histoire. Celle des gens auxquels ils ont appartenu, et aujourd’hui disparus. Les acteurs assemblent sur scène le “monstre” avec ces fragments d’existence, gommant la frontière entre la vie et la mort.

→ Bruxelles, 06 > 10.05, Théâtre national, 20 h 15 (sauf mer : 19 h 30), 21>11 €, www.theatrenational.be

→ Namur, 15 > 17.05, Théâtre, 20 h 30, 21,50 > 8,50 €, www.theatredenamur.be

Julien Damien
Articles similaires