Sophie Whettnall, Shadow Piece, 2014 © Bruno Lopes

Sous-titrée La banquise, la forêt et les étoiles, cette exposition établit un dialogue formel et poétique entre deux artistes fascinées par la notion de paysage. D’un côté, les installations, sculptures ou vidéos de la Bruxelloise Sophie Whettnall interrogent les rapports que nous entretenons avec la nature, dans un jeu souvent sensuel et tactile. Sa forêt est par exemple symbolisée par de grands panneaux de bois percés de petits trous, quand ses icebergs, par essence froids et blancs, sont conçus en… matelas roses. Mous et colorés, ils apparaissent alors comme de gros marshmallows. De l’autre, les toiles, aquarelles ou gravures de la Libanaise Etel Adnan nous invitent à la contemplation de panoramas, entre Orient et Occident, abstraction et figuration – rêve et réalité. Inspirée par les terres chaudes, montagnes escarpées ou le soleil baignant le mont Tamalpaïs, en Californie, la peintre et écrivaine livre des œuvres comme autant de calligraphies, esquissant en filigrane les beautés impalpables du monde.

Julien Damien
Informations
Bruxelles, Centrale For Contemporary Art
04.04.2019>04.08.2019mar > Dim : 10h30 > 18h , 8>2,50€ , Gratuit -18ans
Articles similaires