Ed. Lettmotif

En fait, la Troupe du Splendid est de droite. Quel scoop ! Emmenée par des réacs tel Clavier, on n’en doutait guère. La mission de Warren Lambert semblait prometteuse : dessiner un portrait de la France à l’aune de cette trajectoire, d’un café-théâtre aux beaux quartiers – comme un retour aux sources pour ces humoristes originaires de Neuilly. Hélas, laborieusement écrit et volontiers outrancier, l’essai n’est pas transformé : Papy fait de la résistance, un film révisionniste ? Faut pas pousser pépé dans les orties… Ce livre manque de hauteur. De perspective. N’évoque pas, justement, l’humour des quarante dernières années, des Inconnus à Blanche Gardin, des Nuls au triste Elmaleh. Rien de tout cela. Lambert ronge son os, mais sa diatribe manque de muscles.

Thibaut Allemand

140 p., 18 €.

Articles similaires