Lisbeth Gruwez / Voetvolk

(c)Luc Depreitere

Un discours peut être une arme puissante, servant la paix comme la guerre. Dans ce solo créé en 2012, la danseuse fétiche de Jan Fabre s’inspire de la gestuelle des politiciens et autres grands tribuns. Son corps traduit dès lors la violence des mots, entre fureur et séduction, tandis qu’en fond sonore résonnent les prêches du télévangéliste américain Jimmy Swaggart. à la fois hypnotique et inquiétante, cette chorégraphie donne à voir le pouvoir de la parole, bonne ou mauvaise.

Lisbeth Gruwez | Voetvolk: It’s going to get worse and worse and worse, my friend from EMPAC @ Rensselaer on Vimeo.

Informations
Bruxelles, KVS

Site internet : http://www.kvs.be

01.05.2019complet
Anvers, Toneelhuis
18.05.201916h30, 18>10€
Articles similaires