Home Best of Chroniques The Young Gods

Data Mirage Tangram

Two Gentlemen / Differ-ant

Les trois Suisses reviennent avec une collection hivernale sur mesure. Son leader, Franz Treichler, sculpteur du son aux mille projets, déploie la même ferveur (porté par le retour gagnant de Cesare Pizzi, l’un des membres originels). Leur carrière résumée dans un livre paru en 2017, The Young Gods auraient pu en rester là. Mais une résidence fortuite au Cully Jazz relança la machine. Les titres de ce nouvel opus titillent nos chakras. Ces sept plages privilégient les atmosphères paisibles sans exclure quelques flagellations par la distorsion. Au-delà des textures industrielles, voire “cabaret”, des débuts (L’Eau rouge, l’album hommage à Kurt Weill), le charme vaudou des allers-retours linguistiques entre le français, l’anglais et l’allemand, sur fond de blues, demeure intact.

Selina Aït Karroum
Articles similaires
Hot Chip, A Bath Full Of Ecstasy