Home Festivals Le Grand Bain

Mémoires vives

Twice_La methode des phosphenes (c)Frederic-Iovino

Du hip-hop aux classiques du répertoire contemporain, de projections en bal participatif, le Grand Bain brasse large. Durant un mois, les 34 artistes de ce festival entrent dans la danse, sous toutes ses formes. Depuis Roubaix jusqu’à Loon-Plage, nageur confirmé ou néophyte, on se jette à l’eau

Si cette sixième édition ne suit aucune ligne imposée, Céline Bréant, directrice du Gymnase, remarque que « le thème de la mémoire est très présent chez les chorégraphes, dans sa dimension individuelle ou collective ». à l’instar de l’Israélienne Meytal Blanaru avec We Were the Future. Dans cette pièce, un trio de danseurs et un musicien donnent corps à la matière floue et fuyante de leurs souvenirs, instaurant un langage commun. De son côté, Thomas Lebrun revisite dix années d’écriture. à travers Another Look at Memory et avec les fidèles de sa compagnie, le natif de la région rappelle l’importance de la transmission.

En eaux profondes

Le Grand Bain reste en prise avec son époque. En ouverture du festival, la projection du documentaire Je danserai malgré tout ! nous emmène en Tunisie aux côtés de celles et ceux qui résistent par la danse, depuis la rue. Comme un écho, Narcose d’Aïcha M’Barek et Hafiz Dhaou montre des corps au bord de l’asphyxie. Anxiogène, cette pièce est une métaphore de la difficile transition démocratique (et la recherche d’un nouveau souffle politique), après la Révolution de Jasmin. Tout aussi engagé, l’Indien Mandeep Raikhy lutte pour la dépénalisation de l’homosexualité dans son pays avec Queen-Size, sublimant la relation intime entre deux hommes. Et si, nous aussi, on se mouillait un peu ?

Narcose – Teaser from CHATHA AichaM’Barek &Hafiz Dhaou on Vimeo.

Marie Pons
Informations
Roubaix, Le Gymnase CDC

Site internet : http://www.gymnase-cdc.com/

01.03.2019>30.03.20191 spectacle : 24 > 6 €, 3 spectacles : 21 €, 10 spectacles : 60 €, tous les spectacles : 70 €

gymnase-cdcn.com

01.03 : Blandine Delcroix : Je danserai malgré tout ! // 01, 02, 14, 15 & 22.03 : Emmanuel Eggermont et Robyn Orlin : Twice // 12, 30.03, 28.04 & 03.05 : Bérénice Legrand : Let’s dance // 12.03 : Marlene Monteiro Freitas : Bacchantes – Prélude pour une purge // 13.03 : Sylvain Huc : Lex, Denis Darzacq : La ronde // 13, 14 et 15.03 : Michel Schweizer : Les Diables // 14.03 : Mathieu Jedrazak : Étape de création // 15.03 : Meytal Blanaru : We Were the Future // 16.03 : Thomas Lebrun : Another Look at Memory // 18.03 : Mehdi Meghari : Dans l’engrenage, 18.03 : Mathieu Desseigne-Ravel & Michel Schweizer : Bâtards – Petite forme éducative + Juan Ignacio Tula :  Instante // 19.03 : Noé Soulier : Les Vagues, Mandeep Raikhy : Queen-Size // 20.03 : Etienne Fanteguzzi & Damien Briançon : Laisse le vent du soir décider // 21.03 : Robert Swinston et le CNDC Angers : Un hommage à Merce Cunningham // 22.03 : Flora Détraz : Muyte Maker // 23.03 : Les déhanchés du bassin, parcours chorégraphique dans le bassin minier, Visite en mouvement de la galerie du temps + Ambra Senatore : Scena Madre* +  Mickaël Phelippeau : Footballeuses // 25.03 : Jann Gallois : Quintette, 25.03 : Bryan Campbell : Square dance // 25 & 26.03 : Perrine Valli : CLOUD // 26 & 27.03 : Aïcha M’Barek & Hafiz Dhaou, Narcose // 27.03 : Leslie Mannès : Atomic 3001 // 28.03 : Valeria Giuga & Jean-Michel Espitallier : She was dancing + Clémentine Vanlerberghe & Fabritia d’Intino : Plubel // 28 & 29.03 : Jan Martens & Marc Vanrunxt : Lostmovements // 29.03 : Michele Rizzo : Deposition // 30.03 : Nathalie Collantes : Une danseuse dans la bibliothèque // 25.04 : Jan Martens : Pauline Thomas

Articles similaires