Buoys

Domino records

Vingt ans après son premier disque, Noah Lennox n’a pas dévié du projet initial : cueillir son auditoire à coups de mélopées hypnotiques. Partagé entre les tournées d’Animal Collective et sa retraite lisboète, il publie Buoys. Ce sixième album s’ouvre sur les bruits de gouttelettes de Dolphin, une berceuse aquatique où la voix éthérée de l’Américain vogue sur une boucle de guitare et un clavier discret. Passé cette entrée en matière, on se laisse emporter par la pop minimaliste de Lennox, avec comme toujours une bonne dose de réverb et des superpositions de voix. La recette fonctionne particulièrement avec le morceau-titre, même si on lui préfère la version live disponible sur le web. Une mise en bouche avant la tournée des 20 ans d’Animal Collective ?

Hugo Guyon
Articles similaires
video