Les pieds sur terre

ALTHOUGH I LIVE INSIDE
© Maciej Fiszer

Sous-titrée “Terre !”, la 22e édition de Vivat la danse ! s’intéresse à l’environnement au sens large, sondant ce qui nous relie profondément au monde, mais aussi les uns aux autres. Danses jardinières, inspirations paysagères et rapport aux gestes ancestraux imprègnent cette précieuse mise au vert chorégraphique !

Depuis sa création en 1994, ce festival n’a cessé de révéler des formes audacieuses. Pour sa toute dernière programmation, Eliane Dheygere creuse ce même sillon. « Plutôt que d’inviter des artistes fidèles, je continue à prendre des risques, en privilégiant la relève », indique la directrice du Vivat. Rythmé par cinq créations et une ribambelle d’impromptus, ce cru 2019 défriche les reliefs du champ chorégraphique.

Belle récolte

Labourer, premier solo de Madeleine Fournier, donne le ton, reliant l’acte de retourner la terre à la bourrée, cette danse traditionnelle auvergnate à trois temps – qu’on retrouve aussi bien dans le jazz que la house ! Céline Cartillier propose avec Champ constant un travail documentaire à partir de paroles recueillies auprès d’agriculteurs. Dès lors, elle conçoit une chorégraphie avec leurs gestes. Tandis que Marion Sage se glisse dans les pas oubliés du danseur jardinier Jean Weidt, Latifa Laâbissi reprend Self Portrait Camouflage. Cette pièce incisive raille la France colonialiste – et titille nos rapports à l’identité. Autant de démarches qui, chacune à leur façon, « questionnent une certaine écologie du monde, et appréhendent nos façons d’être ensemble », précise Eliane. En somme, du circuit court – et pas mal de courts-circuits.

Marie Pons
Informations
Armentières, Le Vivat

Site internet : http://www.levivat.net/

22.01.2019>02.02.2019pass : 56 €, 1 spectacle : 8 €

Programme : 22.01 : Chrsitian Rizzo : d’à côté // 23.01 : DeLaVallet Bidiefono : Monstres – On ne danse pas pour rien // 25.01 : Cie l’Unanime : Dans l’idéal, Céline Cartillier : Champ constant, Anne Collod : Incenses // 26.01 : Julie Gouju : Faire le monstre (titre provisoire), Mylène Benoit & Frank Smith : Coalition, Mickaël Phelippeau & Lou Cantor : Lou, Myriam Pruvot : Chant des remèdes (récital), Madeleine Fournier : Labourer, Cie l’Unanime : De façon générale // 27.01 : Madeleine Fournier : Bourrée bourrée ratatam, Puce Moment : O.R.G. // 29.01 : Anne Lepère & Marion Sage : On se les pèle sur la pirogue !, Estelle Gautier : Rapid Eye Movement, Jonas Chéreau : Baleine // 30.01 : Amélie Marneffe : Celebration, Alexander Vantournhout : Red Haired Men // 31.01 : Patrick Guionnet : Mon Solopéra Noise, Marion Sage : Grand Tétras, Latifa Laâbissi : Self Portrait Camouflage // 01.02 : Bérénice Legrand : Let’s dance // 02.02 : Samira El Ayachi : Confidence publique #1 « Toutes les choses que je n’ai pas su faire », Sylvain Groud : L’oubli, Schehezarade Zambrano : K( )SA,  Bérénice Legrand : Footbar, Robyn Orlin & Sophiatou Kossoko : … Although I live inside… my hair will always reach toward the sun…

Articles similaires